samedi 1 octobre 2016

TRAININGS NOCTURNES

SE FONDRE DANS LA MATIÈRE
à la frontière corps / objet / imaginaire

recherche corporelle menée par Ephia Gburek
Un mercredi par mois de 19h à 22h. 
4/10 – 15/11 – 6/12 – 10/01 – 7/02 14/03 – 4/04 – 9/05 – 13/06 – 4/07
stage les 20 et 21 janvier 2018 de 10h à 17h.
La danse se révèle comme un jeu entre le corps en mouvement et les perceptions en expansion. Étirer nos terminaisons nerveuses au-delà de l’enveloppe corporelle pour dissoudre les frontières. Tenter de ressentir à travers le corps de l’autre (l’objet, le partenaire, le groupe) et d’entrer dans son expérience (un acte primaire d’écoute et d’empathie). Changer de perspective comme changer de peau. Perdre ses repères personnels puis humains. Se confondre puis se fondre dans la matière. C’est une opportunité pour devenir «autre». Cette confusion entre la matière (fumée, avalanche, vrombissement de machine) et nos êtres nous guide vers des pas de danse bien étranges, nous suggère une «marionnettisation» du corps humain. Prêter à l’objet notre peau, nos yeux, notre corps dansant, en échange il nous prêtera sûrement sa poésie.
Tarif : 200€ (130€ les 10 séances + 70€ le stage.) Séance unique 15€ (+ 5€ d’adhésion) Inscriptions : 06 26 31 00 58 ou djalmaprisci@hotmail.com www.djalma.com
 
dessin: Emilie Weiss